ACTUALITÉS

Opah : une belle réhabilitation dans le centre ancien d'Arles


 

La communauté d’agglomération ACCM a mis en place sa 2e opération programmée d’amélioration de l’habitat – Opah de l’agglo, en avril 2013. Ce dispositif a pour objectif  de conseiller et d’accompagner les propriétaires bailleurs ou occupants dans leur projet de réhabilitation d’un bien et leur permettre de bénéficier de subventions, sous conditions. C’est ainsi que des projets de qualité voient le jour chaque année…

 

Espace et confort dans une maison réhabilitée du centre ancien arlésien

La maison est située au cœur de la ville, dans le centre ancien d’Arles, en zone piétonne. Depuis début février, une famille monoparentale avec deux très jeunes enfants occupe ses 115 m2 et jouit de ce lieu de caractère, entièrement réhabilité avec goût, pour un loyer de 666 € par mois hors charges.

 Si son propriétaire a fait le choix d’investir dans ces jolies pierres pour en faire un logement de qualité, c’est notamment grâce aux aides de l’opération programmée d’amélioration de l’habitat d’ACCM (l’Opah de l’agglo). Plus concrètement, sur 195 000 € de travaux réalisés du sous-sol à la toiture, 79 999 € de subventions publiques lui ont été accordées, soit 41 % du projet pris en charge par les aides des partenaires de ce dispositif (ACCM, à hauteur de 41%, ainsi que l’Anah et l’État 34 %, le Conseil régional 12 %, le Conseil départemental 7,5 % et la ville d’Arles 5,5 %).

 

Le propriétaire témoigne : « Cette opération a le triple avantage de nous permettre de réaliser notre projet locatif, de voir de vieux immeubles reprendre vie dans le centre-ville et de permettre à une famille aux moyens limités d’occuper une belle maison ! Nous sommes vraiment satisfaits de cette opération et de son résultat…».

 

En effet, cet immeuble initialement très dégradé et vacant est devenu en l’espace de 7 mois de travaux une belle maison de type 4 chauffée au gaz, composée de 3 chambres, une salle d’eau, une salle de bain, une cuisine, un salon, un garage et une cave. Réalisés avec soin par des artisans locaux, les travaux ont permis au lieu de garder son caractère ancien, notamment ses fenêtres à meneaux, son arche intérieure ainsi que sa façade en pierres brutes. Le propriétaire confirme : « Nous avons voulu du locatif de très bonne qualité, nous avons considéré la question comme si c’était pour nous ! »

La réalisation de ce projet, à l’aide d’un architecte et de l’équipe de l’Opah, a fait l’objet d’un conventionnement avec travaux. En effet, le propriétaire s’est engagé à plafonner son loyer pendant 9 ans au bénéfice d’une famille aux ressources modestes et dont la composition familiale correspond à la typologie du logement. En contrepartie, il bénéficie d’un avantage fiscal (Borloo ancien) lui permettant un abattement de 60 % sur les revenus fonciers le temps du conventionnement.

 

Au-delà du triple bénéfice de cette opération évoqué par le propriétaire, l’Opah contribue à dynamiser les centres anciens et à répondre aux besoins en logement des familles.

 

Un bilan positif

Depuis son lancement, ce sont déjà plus de 130 logements qui ont pu être réhabilités de manière durable sur tout le territoire d’ACCM grâce aux aides accordées par ACCM et ses partenaires, l’Anah, le Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et les communes. Près de 4 millions d’euros de travaux ont été générés grâce à cette opération et les chantiers ont majoritairement bénéficié aux artisans locaux, soit l’équivalent de 80 temps pleins. Dans ce cadre, plus de 3,1 millions d’euros de subventions ont été accordés aux propriétaires pour les aider dans la réalisation de travaux.

 

Pour tout renseignement au sujet des aides à l’amélioration de l’habitat, l’équipe de l’Opah se tient à la disposition des propriétaires pour les informer et les accompagner sur leurs projets concernant les communes d’Arles, Tarascon, Saint-Martin-de-Crau, Boulbon et Saint-Pierre-de-Mézoargues au 04 90 49 95 62.