ACTUALITÉS

Mobilisation autour du nouveau contrat de ville ACCM


Ce jeudi 1er octobre, s'est tenue dans la salle du Capitole à Arles, la signature du Contrat de ville ACCM 2015 - 2020 par l'ensemble de ses 29 partenaires et en présence de Pierre Castoldi, sous-préfet, Claude Vulpian, président de la communauté d'agglomération, Mohamed Rafaï, conseiller régional, Hervé Schiavetti, Maire d'Arles, Lucien Limousin, Maire de Tarascon et Nora Mebarek-Makhlouf vice-présidente d'ACCM déléguée aux politiques de solidarité territoriale et de la ville. Dans l'assistance, une quarantaine d'associations intervenant dans les quartiers au titre de la politique de la ville était représentée.



La politique de la ville et le nouveau contrat

La politique de la ville désigne la politique mise en place par les pouvoirs publics afin de revaloriser les zones urbaines en difficulté et réduire les inégalités et les écarts de développement entre les territoires. Elle s’opère en favorisant la cohésion sociale et urbaine par le soutien financier à des actions en direction des populations les plus fragiles. Cette politique a été initiée en France il y a une trentaine d’années, alors que le
« problème des banlieues » émergeait, car pauvreté et chômage restaient plus élevés dans ces quartiers.

Plusieurs mesures et dispositifs se sont succédé et superposés au cours des années. Le Gouvernement a entrepris en 2014 une réforme de la politique de la ville avec la loi pour la ville et la cohésion urbaine. De nouveaux contrats de ville (CV) succèdent aujourd’hui aux contrats urbains de cohésion sociale (Cucs), pour une durée de six ans : 2015 - 2020 (la durée du mandat municipal et intercommunal). Ils constituent le cadre d’action d’une politique de la ville profondément rénovée.

Le contrat de ville 2015-2020 en quelques points

- Il œuvre pour les habitants des quartiers d’Arles (Barriol, Trébon, Griffeuille) et de Tarascon (Centre historique-Ferrages),

- Il s'articule autour de 5 objectifs ambitieux pour les années à venir (par ordre de priorité) :
    - renforcer l’accompagnement pour un retour vers l’emploi,
    - redynamiser la fonction commerciale et économique du quartier,
    - associer les habitants à la gestion quotidienne du quartier,
    - promouvoir la cohésion sociale (accompagner la réussite éducative des enfants et des adolescents
        en lien avec leur famille, favoriser les actions de prévention santé et améliorer l’accès aux soins, développer le lien social et rompre l’isolement), 
    - requalifier l’habitat et le cadre de vie.

Il est finalement mis en œuvre dans le cadre d’une gouvernance partagée entre les 29 partenaires, les 60 opérateurs et, avec et pour les 14 000 habitants de ces quartiers...

 

Les signataires :

Préfecture des Bouches du Rhône

Communauté d'Agglomération ACCM

Conseil Régional PACA

Conseil départemental 13

Mairie d'Arles

Mairie de tarascon

Procureur de la république

PJJ Protection judiciaire de le jeunesse

SPIP Service pénitentiaire d'insertion et de probation des Bouches-du-rhone

Education nationale

Préfecture de Police

POLE EMPLOI PACA

A.R.S. Agence régional de santé

C.A.F des Bouches-du-Rhône

Caisse des dépôts

Mission Locale du Delta

Chambre du commerce et d'industrie

Chambre des métiers et de l'artisanat

Maison de l'emploi

AR HLM PACA & CORSE

SEMPA

13 Habitat

 Phocéenne d'Habitations

Famille et Provence

Erilia

Grand delta habitat

Semitar

Habitat et humanisme

Promologis