ACTUALITÉS

Politique de la ville : de bonnes vacances dans nos quartiers !


Les vacances sont faites pour se reposer ? Eh bien dans nos quartiers, pour les tout-petits comme pour les ados, les vacances sont faites pour s’amuser et par-dessus tout pour partager !

 

Tour d’horizon sur les quartiers arlésiens pendant les vacances de février…

 

Le 9 février au matin, visite improvisée au centre social du Mas Clairanne quartier du Trébon… des pots de peinture, des planches, une perceuse, des outils et tout un fourbi ! Les enfants s’activent les doigts dans la peinture pendant que les plus grands fabriquent un mini char sur roues.carnaval char

Il s’agit bien sûr de préparer le plus joli des chars pour le carnaval d’Arles prévu le 13 mars. Des plasticiens, des animateurs et une vingtaine d’enfants de 9 à 12 ans prennent à cœur leur mission et confectionnent dans le plus grand secret un joli cadeau pour les mirettes des futurs spectateurs.

 

Et il semblerait que ce ne soit pas tout ! Il se dit que le buste de Caramantran est entre les mains des jeunes de Griffeuille et qu’il pousse quelque part un arbre peu ordinaire. Mais ces œuvres de tous quartiers confondus, le public les découvrira très bientôt dans les rues arlésiennes pour la plus grande fierté de ces artistes en herbe.

 
       

D’autres ont préféré des vacances sportives dans les centres d’animation sportive de la ville. Ainsi, du côté de Griffeuille, une vingtaine d’enfants ont participé aux ateliers multisports. Pendant qu’un groupe de filles met en pratique des tactiques efficaces au foot en salle (eh oui !), des garçons s’essayent au karaté et d’autres s’appliquent à la préparation d’un flash mob. Chacun leur tour, ils tournent sur ces ateliers, qui rencontrent un franc succès.

 

 

 

 

D’autres encore ont assisté à un atelier de danse hip-hop. A l’issue de la semaine, une quinzaine de jeunes ont même offert à un public venu en masse une prestation dans la Chapelle du Méjean, dans le cadre du Revivre des Suds. Ovation pour les apprentis danseurs !

 

Les vacances scolaires sont ainsi un temps précieux pour les animateurs et intervenants qui organisent ces activités à vocation éducative et toujours propices à tisser du lien dans nos quartiers. Elles sont le reflet d’une politique publique volontaire favorisant le développement social et la mise en valeur des habitants au cœur et autour des quartiers. ACCM et ses partenaires, à travers la politique de la ville et le contrat de ville, soutiennent ces actions portées par Les Suds, le centre social du Mas Clairanne, la maison publique de quartier de Griffeuille et le service municipal des sports d’Arles avec enthousiasme.

 

En attendant les prochaines vacances scolaires et leur lot de surprises en activités diverses et variées, rendez-vous au Carnaval d’Arles le 13 mars !

 

Crédit photos : Jean-Luc Maby / ACCM