ACTUALITÉS

Travaux quartier des Impériaux aux Saintes-Maries-de-la-Mer - à partir du 1er septembre


Dans le cadre de la mise en séparatif des réseaux d’assainissement et la réhabilitation du réseau d’eau potable, la ville des Saintes-Maries-de-la-Mer et la communauté d’agglomération ACCM ont mutualisé leurs moyens techniques et financiers pour la réalisation du réseau pluvial (à la charge de la ville) et les réseaux humides et fourreau fibre (à la charge d’ACCM).

Le lot « canalisations » est scindé en une tranche ferme déjà réalisée entre septembre 2015 et Mars 2016, et une tranche conditionnelle prévue de démarrer début septembre 2016 et fin décembre 2016.

Pour rappel, la tranche ferme concernait les rues Ripert, Paul Arêne, Roubine, Baptiste Bonnet, des Félibres, Avocettes, les impasses des Mirages et Sauvagines, Place des Gardians, Place de l’ancienne Gare et Route d’Arles.
Sur une partie de sud ouest de la place Georges Pompidou un poste de refoulement des eaux usées a été construit.

La tranche conditionnelle, qui démarrera en septembre 2016, concernera la mise en séparatif des rues Crin Blanc, Vibres, Paluns, Biaou, Cavidoule, Lelée, Di Mountiho et places Masson, Vovo, Moulin…

À cet effet les travaux sur le quartier des Impériaux impliqueront pour la tranche conditionnelle une réalisation des travaux avec ponctuellement des rues barrées 50 mètres de part et d’autre de l’atelier de travail.

Les accès aux habitations et commerces seront maintenus à l’aide de cheminements piétonniers balisés.

Le montant total de l’opération pour la part ACCM est de 1 800 000 € TTC, avec un soutien financier de 816 666 € du conseil départemental et de 116 667 € de l’agence de l’eau.

La commune des Saintes-Maries-de-la-Mer prend en charge de son côté la part pluviale à hauteur de 350 000 € TTC, ainsi que : la reprise intégrale des chaussées et des trottoirs, la mise en place du mobilier urbain, l'installation de lampadaires, la réhabilitation des réseaux d'ERDF et de France Télécom, la mise en valeur des espaces verts, l'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, la sécurisation et la règlementation des stationnements, pour un montant total de 2 404 073 € TTC.